Le Poilu désigne à l'époque dans le langage familier quelqu'un de courageux, de viril. Avant d'être le soldat de 14-18, le Poilu est le grognard d'Austerlitz. 

Une explication populaire veut que le surnom ait été donné pendant la Grande Guerre, du fait des conditions de vie dans les tranchées, les soldats se laissant pousser barbe et moustache, et paraissant de ce fait tous poilus. Il est à noter que dès que gaz firent leur apparition, les masques à gaz obligèrent les soldats à se raser. 

La censure interdisait aux journaux transmettant des informations sur la guerre et le front d'utiliser ce terme.